Concert de sortie d’album le 3 novembre à l’Illiade à Strasbourg !

Le groupe de Moussa Coulibaly, MADOUBE Music, a l’immense de plaisir de vous annoncer la sortie de leur nouvel album !
A cette occasion, nous vous invitons à découvrir l’album « KUMAONFE » et à partager ensemble ce moment le 3 novembre 2015 à la grande salle de l’Illiade 11 allée François Mitterrand à Illkirch.

Première partie de la soirée à 20h00
ITJ
Innocent Yapi (conteur)

Début du concert de MADOUBE Music à 20h30

Ce troisième album de l’artiste Moussa Coulibaly, est le témoignage d’une rencontre entre les traditions africaines très fortes qui l’animent et un désir de modernité. Sa musique nous fera vibrer, voyager vers les lointaines contrées africaines.
Initié aux instruments traditionnels depuis son enfance, Moussa Coulibaly a choisi aujourd’hui son style de musique : la musique afro-mandingue. De sa voix captivante, ses chansons évoquent autant la beauté de l’amour que la réalité de la vie d’aujourd’hui ainsi que la mémoire de ses ancêtres. Ses textes sont interprétés en bwaba, en mandingue et en français et sont accompagnés essentiellement de la kora, aux côtés de sons plus contemporains. Il perpétue ainsi la tradition orale et l’enrichit des diverses influences dont il a pu s’inspirer au cours de son parcours.


Réservation auprès de l’Iliade 03 88 65 31 06

affiche illiade A2

Publicités

Stage de musique et danses africaines : 21/02/2015 – 07/03/2015

par Moussa Coulibaly et l’association Anouzo

4 stages au choix

Encadré par Moussa Coulibaly et ses musiciens burkinabés, vous aurez le loisir de choisir parmi les 4 stages proposés :
Danse traditionnelle | Djembé | Balafon | N’goni / kora
Ceux qui le désirent pourront varier l’apprentissage de la danse et de ces différents instruments au cours du stage. Durée des cours : 3 h par jour.

2 lieux de stage

La première semaine se passera à Djibasso, village natal de Moussa, au nord du Burkina Faso. Vous vivrez un moment privilégié, entouré d’une famille de griots. C’est ici aussi que Moussa débute son projet de centre de formation professionnelle, avec l’association Les Enfants de Djibasso. La deuxième semaine se déroulera à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso. Vous pourrez y découvrir et apprécier le cinéma africain durant le Fespaco, célèbre festival.

2 semaines de découverte et de dépaysement

Vous partagerez le quotidien des femmes et des enfants. Vous rencontrerez et échangerez avec les anciens du village, découvrirez la richesse de l’artisanat burkinabé…

Formalités

Billet d’avion. Les compagnies aériennes vers le Burkina Faso : Air France, Air Burkina, Air Algérie, Royal Air Maroc. Vaccins obligatoires.
Fièvre jaune (anti-amarile) : consiste en une injection tous les 10 ans, effectuée uniquement dans un centre agréé • Tétanos-Polio (+ diphtérie recommandé) Visa. Visa touristique de moins de 30 jours obligatoire, délivré par l’Ambassade du Burkina Faso – 159 bld Haussmann – 75008 Paris – Tél.: 01.43.59.90.63 / http://www.ambaburkinafrance.org • Pharmacie. Antipaludéen (sur ordonnance) • Répulsif à moustiques peaux et vêtements, spécial zones tropicales • Moustiquaire • Médicaments contre la “tourista”. Moussa Coulibaly se réserve le droit d’annuler le stage par manque de participants.

A partir de 300€ le séjour +  stage
Tarif pour une semaine comprenant : transfert (1 aller-retour aéroport/lieu du stage) + stage + hébergement + pension complète (petit-déjeuner, déjeuner, dîner). Ce tarif ne comprend pas : frais de visa, billet d’avion, assurances assistance-rapatriement-bagages-annulation, boissons et dépenses à caractère personnel, frais médicaux.

Moussa Coulibaly en concert

En France

 Moussa Coulibaly  arrive en France en mars 2005 et lors de la fête de la musique, il fait une rencontre cruciale dans son parcours musical. En plein centre ville de Strasbourg, il propose à un trio de jazz d’improviser en leur compagnie. Grande appréciation du public et triomphe total pour le groupe. Les instruments traditionnels africains sont une nouveauté et le groupe ainsi que Moussa prennent le risque de mélanger les rythmes et sons traditionnels à un tempo plus actuel.